Le Culte aux Ancêtres

Mis à jour : sept. 1

Quelques notions de base suite à vos demandes sur Instagram

Mon autel aux ancêtres et à Sainte Marthe

Qu’est ce que le culte aux ancêtres et quels en sont les bénéfices ?


Le culte aux ancêtres est la forme la plus archaïque de dévotion religieuse, précédant toute forme organisée de religion, et surtout lui ayant survécu. C'est une des pratiques qui font partie de ce que l'on englobe dans l'animisme. Ce culte est encore pratiqué aujourd’hui par de nombreux peuples, dans une plus grande ou moindre mesure. Par exemple, en Chine, c’est un culte qui a survécu au maoisme, et en Thaïlande, on verra toujours un autel aux ancêtres au devant de n’importe quelle maison. En Amérique Latine et du Nord les descendants d’esclaves perpétuent parfois ce culte à défaut de connaître leurs origines religieuses exactes, mais il fait aussi partie intégrante des diverses ramifications du hoodoo et d'autres spiritualisés afro-caribéennes aux USA. En Amérique Latine j'ai pu également observer ces pratiques, et je ne m'y connais absolument pas en pratiques religieuses africaines mais je suis certaine cela fait partie intégrante de la plus part des groupes religieux. En Europe quelques régions ont conservé ce culte, notamment le Pays Basque et la Corse, mais c’est assez commun d’avoir un petit autel avec une bougie pour les défunts et quelque image religieuse (le christ ou la vierge) dans de nombreuses maisons Méditerranéennes.



Ce culte varie dans ses pratiques en fonction de la cosmovision de chaque culture. En fonction de ce que l'on pense de l'après vie, et du concept même de l'âme. Qu'est ce que l'âme ? Est elle une ? Ou fractionnée ? L'âme des défunts voyage t'elle plusieurs années avant d'arriver à destination ? Reste t'elle sous terre ? Dans les arbres ? Dans le ciel ou les étoiles ? Dans les os du corps ? Enterre t'on les morts ou les incinère t'on ou encore les garde t'on embaumés quelque temps avec nous ? En fonction des croyances de chaque peuple, le culte aux ancêtres va plutôt se pratiquer quotidiennement, ou plusieurs fois par an. A la maison, dans les cimetières, en communauté, au temple etc...


Le culte aux ancêtres a pour but premier d’honorer ses racines, sa culture d’origine, et est très souvent un moyen caché pour passer de génération en génération les connaissances et sagesses originelles culturelles de chaque famille. C’est également un moyen de trouver de la force dans l’egregore du groupe, mais aussi des ressources et de l’aide au quotidien. Dans un aspect plus ésotérique, on peut dire que les âmes des personnes qui nous ont précédé dans notre lignée veillent à notre protection et réussite, nous enseignent ce qu’ielles ont appris pendant leur vie et oeuvrent à ce nous puissions obtenir ce qui nous revient de droit. Pourquoi ? Certaines théories disent que les âmes de nos ancêtres restent autour de nous pour nous aider, afin d’accomplir des bonnes actions et pouvoir enfin passer à une étape supérieure d’existence, et c’est pour cette raison que nous pouvons compter sur eux. Le bonheur et la réussite de notre lignée, seraient donc des souhaits naturels pour les âmes qui nous accompagnent. D’un point de vue plus pragmatique, j’aime penser que le culte aux ancêtres est simplement une dévotion à soi-même, à sa culture et à ses racines, ce qui permet de renforcer notre énergie d’ancrage, notre bouclier pour le quotidien, en plus de nous connecter à des sagesses ancestrales de ceux qui ont vécu avant nous.


Mais le culte aux ancêtres n'est pas seulement un culte familial. C'est aussi un culte des esprits du lieu, et d'une certaine façon, d'ailleurs, on peut aussi considérer le culte aux saints comme un culte aux ancêtres. Pour éclaircir le sujet , voici quelques "catégories" d'ancêtres que l'on peut distinguer (1) :

  • Ancêtres de sang

Il s'agît de toutes les personnes vous précédant dans votre famille, mais aussi dans votre famille par alliance avec qui vous ne partagez pas de sang. Si vous êtes adopté.e par exemple, ce cas s'applique aussi. J'ai moi même été adoptée par la famille de ma seconde mère et ma grand-mère de ce côté est celle avec qui j'ai eu le plus de communications, bénédictions, avertissements etc, pourtant, nous ne partageons pas une once de sang.

  • Guides

On considère les esprits guides comme des esprits ne partageant pas de lien familial avec vous, mais aux énergies "élevées" ayant choisi de vous accompagner au cours de votre vie afin de vous faire avancer. Dans certaines cultures comme celle du espiritismo caribeño, on considère que toute personne possède une comisión d'esprits partageant certaines affinités avec nous.

  • Saints

Le culte aux Saints (catholiques, je ne parle pas ici de Santería) est une forme aussi de cultes aux ancêtres. Les saints canonisés par l'Eglise ont pour la plus part existé en chair et en os, et ils est commun dans ce monothéisme de se rapprocher d'eux pour des problématiques particulières. Saint Expédit, Sainte Rita, Saint Antoine vous disent probablement quelque chose si vous avez une culture catholique proche ou lointaine. Ce que je trouve intéressant est le culte aux Saints Patrons d'un lieu (saints tutéllaires chargés de la protection d'une ville, village, voir d'un lieu dit) , car se croisent ici un culte du lieu et un culte à un.e Sainte. Par exemple, dans ma ville natale, Vitoria, le patron du lieu est Saint Prudencio, et à Marseille où je réside, Notre Dame de la Garde, un des avatars de la Vierge Marie, est la protectrice de tous les marseillais, et particulièrement des marins. La magnifique cathédrale était apparemment un ancien temple grec dédiée à Arthémis, elle aussi patronne protectrice de Massilia.

  • Esprits des Lieux, des Maisons et Familiers (plantes & animaux)

Dans la pratique du culte aux ancêtres, profondément animiste, on croit que tout lieu a son esprit, son genius loci. Tout ce qui a vécu dans le lieu avant vous, y vit encore et y vivra après vous. Qu'il s'agisse des personnes occupant les lieux, animaux ou entités "non-humaines", elles imprègnent le lieu et le protègent. Pour cette raison il est important d'être en bon termes avec, et si l'on fait que traverser un lieu qui peut nous sembler désert (une forêt, un village abandonné) demander au moins la permission et y annoncer ses intentions. Les maisons dans lesquelles nous habitons ont certainement leur esprit tutélaire, et les plantes et les animaux qui les entourent sont dans le coin et méritent le même respect. Au Pays Basque, nous appelons l'esprit de la maison Etxejaun, seigneur de la maison.


Le culte aux ancêtres n'est donc pas exclusivement un culte aux personnes décédées de notre famille, mais bien un culte à la culture et à l'héritage commun. Pour cette raison, les personnes qui "n'aiment pas" leurs ancêtres proches, ou qui ne pratiquent pas la même spiritualité que leurs ancêtres peuvent quand même tirer des bénéfices spirituels de cette pratique, car elle est universelle.


Personnellement, j'ai toujours eu un autel à mes ancêtres dans mon lieu d'habitation et j'ai toujours eu des offrandes pour les esprits du lieu, et j'en ai toujours ressenti les apports et bénéfices. Ne jamais être tout à fait seule face à l'adversité en fait partie. Si vous commencez à vous intéresser au sujet et décider de commencer cette pratique, vous en verrez probablement rapidement les bénéfices. On vous "soufflera" certaines réponses dans vos travaux de divination ou dans la vie de tous les jours, vous aurez des messages en rêve et accès à d'autres sphères invisibles. Un des "plus" que j'apprécie particulièrement est la protection de mon appartement. Les personnes malveillantes ou malintentionnées se sentent généralement assez mal dès qu'elles franchissent le pas de ma porte. J'ai aussi, en ayant prêté mon appartement à des personnes qui n'étaient pas honnêtes avec moi, eu quelques retours assez drôles sur leur séjour "surnaturel" dans mon ancien studio.


Alimentez vos ancêtres et vos esprits, ielles vous le rendront bien.

Est-ce un pratique pour tout le monde ?


Oui et non, comme toute chose, cela dépend si vous en ressentez l'appel ou pas. Mais c'est une pratique ancienne, bien plus que tout néo-paganisme ou forme religieuse organisée, et surtout elle est accessible à tout le monde. C'est une pratique spirituelle respectueuse de l'écologie de l'invisible et du local, et surtout c'est une pratique qui ne nécessite absolument aucune connaissance préalable à quoi que ce soit ni aucun matériel à acheter au préalable (mis à part des bougies, et encore, vous pourriez même vous en passer) et qui de plus n'a aucune contrainte ni engagement, en dehors de ceux que vous déciderez par vous mêmes. Il n'y a pas de "roue de l'année" ou de règles en particulier, bien que vous ayez surement déjà entendu que le 31 Octobre leur est dédié. Tout ce que nous avons à apporter est notre amour, notre sincérité et notre respect. De toutes manières, que vous le pratiquiez ou non, vos ancêtres vous accompagnent déjà, et ce depuis votre naissance.


Concrètement, on fait comment ?


Je vous conseille avant toute chose de vous intéresser au lieu que vous occupez. Votre ville, village et leurs saints patrons, ou légendes locales sur les genius loci. Ne serais-ce que leur porter de l'intérêt est déjà une forme de dévotion, beaucoup meurent littéralement dans l'oubli, sans personne pour croire en eux et les honorer. Après, il est intéressant d'avoir un autel aux ancêtres chez soi. Dans cet autel, vous pouvez mettre ce que vous souhaitez, des photos de vos proches, des figures des saints ou des dessins des esprits du lieu, des objets souvenirs de votre culture d'origine et puis surtout des offrandes. Régulièrement et avec amour, offrir des fleurs, de la nourriture, de l'eau ou de l'alcool, des clopes ou n'importe quel autre offrande qui vous paraisse appropriée sera la bienvenue. Bien évidemment, cette pratique est plus développée et plus rituelle en sorcellerie traditionnelle ou dans d'autres cultes religieux, avec des plantes précises et prières spéciales, mais une pratique sincère et spontanée est certainement tout aussi efficace.


Et pour aller plus loin ?


Habituellement, si vous approfondissez dans cette pratique vous vous intéresserez assez vite à la Nécromancie, mal connue, et très mal jugée, mais je peux vous recommander deux lectures que j'ai trouvé intéressantes ( rien en français, malheureusement, mais je suis certaine que Oncle Ben doit transmettre cet aspect là dans ses livres sur le hoodoo) :


- Honoring your ancestors - Mallorie Vaudoise

- Communing with the Ancestors - Raven Grimassi

- Treading the Mill - Nigel G. Pearson

- Working Conjure - Sen Moise


J'espère que ce petit aperçu de cette pratique qui me tient particulièrement à coeur vous a plu,

Je vous embrasse,

À bientôt,

k.


1,011 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Black Instagram Icon

© 2018 by Tarot de Comptoir. Created with Wix.com